Histoire du thé

Histoire du thé

Quelques dates importantes


L'origine : la Chine 

2737 avant notre ère : Selon la légende, l’Empereur Shen Nung faisait bouillir de l’eau lorsque quelques feuilles de thé tombèrent dans sa tasse… L’empereur intrigué les laissa infuser et but cette infusion. Le thé en tant que breuvage venait de naître …

Une autre légende connue est celle du Prince Dharma qui décida de parcourir la Chine pour y répandre la parole de Bouddha. Il fit vœu de ne pas dormir pendant les 9 ans de son périple. A la fin de la troisième année, il manqua de succomber au sommeil. Il se coupa les paupières. Lorsqu’elles tombèrent par terre, un buisson de thé poussa.


206 à l’an 24 avant J.C. : Des traces plus concrètes, tels que des pots de thé datant de l’époque des Han, ont été retrouvées en Chine.


Trois dynasties, trois âges du thé


618-907 : La dynastie Tang qui correspond à l’âge du thé bouilli. On mélangeait les feuilles de thé à de l’oignon, du gingembre, des pelures d’orange, du riz. L’art du thé s’est développé tout comme la calligraphie, la poésie.


Vers 780 : Premier ouvrage sur le thé « Le Classique du Thé », rédigé par le poète Lu Yu. Les thés Pu-Erh datent aussi de la dynastie Tang.


960-1279 : La dynastie Song et l’âge du thé battu. Les feuilles de thé sont broyées afin d’obtenir une poudre très fine. Le thé est préparé selon le procédé du Cha no yu, la cérémonie du thé.


1368-1644 : La dynastie Ming et l’âge du thé infusé. De l’eau frémissante est versée sur les feuilles de thé.


En Europe

Milieu du XVI siècle : Les Portugais qui détiennent le monopole du thé ont expédié une cargaison de thé vers Lisbonne.


1610 : Un navire hollandais embarque à Java quelques caisses de thé en échange de caisses de sauge. C’est le début de la commercialisation du thé en Europe.


A Ceylan (Sri Lanka) 

1869 : En l’espace de 10 ans, le champignon Hemileia Vastatrix (la rouille du café) détruit complétement les plantations de café.


1867 : L’écossais James Taylor, plante une dizaine d’hectares de théiers au jardin de Loolecondera et développe la technique de la cueillette fine. Les conditions de culture du thé étant identiques à celles du café, de nombreuses plantations de café sont converties en plantations de thé.


1875 : La première expédition de thés de Ceylan arrive à Londres et se vend à un très bon prix.


1893 : Un million de paquets de thé de Ceylan sont vendus à la Foire Mondiale de Chicago. Le thé de Ceylan est le grand favori pour sa qualité inégalable et ses variétés.


Milieu du XX siècle : Les grandes multinationales du thé veulent faire du volume dont l’unique but est financier. La qualité, la fraîcheur, les variétés ne sont plus d’actualité.



Merrill Fernando, fondateur de Dilmah, refuse cette politique des multinationales du thé et se donne pour mission d’offrir à nouveau un thé de Ceylan de qualité aux consommateurs. Pour le réaliser, il se concentre sur un thé 100% Pure Origine, cultivé, cueilli, transformé et conditionné frais à la propriété familiale à Ceylan.


1972 : L’île de Ceylan change de nom et devient le Sri Lanka.


Les thés gardent l’appellation « Thés de Ceylan » (produits au Sri Lanka).


 





Get Specials & Get Rewarded

by subscribing to our newsletters!